AU DETOUR D’UN ROC

affiche au détour d’un roc

Pour fêter dignement l’arrivée du printemps, nous sommes heureux de vous inviter nombreux à partager un moment délicieux de musique et de poésie « Au détour d’un roc« , spectacle composé par Daniel WIRZ, à l’église Ste FOY de Mirmande, le samedi 21 MARS à 18H.

L’entrée est libre, une participation « au chapeau » (selon votre bon vouloir) sera appréciée des artistes, qui ne sont pas rémunérés.

Au détour d’un roc
Programme

Dix poètes qui ont éclairé de leurs mots le chemin des imaginaires contemporains

La chatte. Marcel Béalu
Tiges. Jules Supervielle
Grammaire. Philippe Soupault
Complainte de la lune, lune. Federico Garcia Lorca
Vieillesse. Henri Michaux
Au printemps. Jacques Roubaud
Les rocs. Eugène Guillevic
Le neuf du coeur. Edmond Humeau
Glu et Gli. Henri Michaux
Du domaine (extrait). Eugène Guillevic
Le grand combat. Henri Michaux
Métaux refroidis. René Char
Les charniers. Eugène Guillevic
Le passé. Jacques Roubaud
Bataille du Rio Jamara. Pablo Neruda
Les inventeurs. René Char
L’avenir. Henri Michaux
Image. Eugène Guillevic

Textes dits par Fanny Poujade et Daniel Wirz
11 incises musicales, des virgules et une Finale
Interprétées par un quintet avec
Marie-Paule Cheikh Rouhou et Françoise Pouillard, violoncelles
Géraldine Chemin flûte alto
Benoît Cambuzat flûte
Clément Couineau vibraphone

Composition : Daniel Wirz

Daniel Wirz et la poésie :

Membre du groupe Henri Crolla puis attaché à la revue de poésie IÔ, il a pendant les années 60/80 fait partie de l’équipe des diseurs lors des soirées régulières consacrées aux principaux poètes
contemporains au café littéraire de la rue du Surmelin à Paris, mais
aussi en région et à France Culture. Le poète Eugène Guillevic l’a
régulièrement sollicité pour sa participation à des évènements lui étant consacrés. La création du spectacle « Au détour d’un roc » est pour lui le moyen d’allier cette présence forte de la poésie avec son
engagement dans la création musicale.

Daniel Wirz et la musique :

Clarinettiste puis saxophoniste, dès 1956 il joue avec un ensemble
dixieland au Caveau de la Montagne, l’un des clubs parisiens de jazz.
Le saxophone le conduit naturellement au jazz « moderne » et au Be Bop, puis au free jazz. C’est après son passage dans la classe
d’harmonie composition de Philippe Drogoz au CRD de Montreuil qu’il se consacre de plus en plus à l’écriture faisant se rencontrer sa culture jazzistique et son attachement à la musique classique et
contemporaine. Il a enregistré 3 CD sous son nom. Aujourd’hui ce sont ses compositions qui constituent le répertoire du Jazz Workshop d’Ardèche. Son travail personnel s’oriente de plus en plus vers une forme de musique de chambre contemporaine. Les incises composées pour le quintet « Ad lib », incluses dans le spectacle « Poésie et Musique », participent de cette orientation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s