Eté 2021 été Cathelin

L’exposition Bernard CATHELIN, organisée par l’association HAUTE VOLTIGE et la Galerie SAPET, avec le soutien de la REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES, du Département de la DROME, et de la Commune de MIRMANDE, est prête à célébrer sous peu son 10’000 ème visiteur depuis le vernissage du 18 juin, c’est d’ores et déjà un grand succès.
N’hésitez pas à vous laisser submerger par l’émotion devant une véritable rivière de couleurs (tapisseries, huiles sur toiles, lithographies) dans l’église Ste Foy, vous pourriez par la même occasion devenir un.e heureux.se élu.e !

Tous les jours jusqu’au 19 septembre de 11h à 19h

Expo Marcelle RIVIER 6 juillet – 22 septembre 2019

HAUTE VOLTIGE est associée aux Amis de Marcelle RIVIER, association qui organise une très belle rétrospective de l’oeuvre et de la vie de Marcelle RIVIER (1906-1986) qui travailla à Mirmande pendant plus de 40 ans.
A voir tout l’été en l’église Sainte Foy, 7j/7 de 11h à 19h, entrée libre.
Un remarquable catalogue de 162 pages, préfacé par Pierre BONCOMPAIN, a été édité pour l’occasion. En vente sur place au prix de 25 €.

Les SESAMERIES de MIRMANDE 2019

Les Sésameries de Mirmande : une première édition riche en émotions
     Du 14 au 16 juin a eu lieu la première édition du festival de musique de chambre de Mirmande, Les Sésameries. Plus de cent festivaliers se sont laissés charmer par les magnifiques interprétations du talentueux Ensemble Sésame, qui mettait à l’honneur le grand compositeur Ravel.
  crédit photo : Paul Kujawski
     Après deux soirs de concerts dans la jolie église Sainte Foy et une conférence sur Maurice Ravel donnée par le spécialiste Michel Sendrez, les musiciens de l’Ensemble Sésame ont retrouvé leur public fidèle pour une déambulation musicale dans les charmantes rues du village.
  crédit photo : Xavier Leroy
     L’équipe du Festival remercie chaleureusement tout le public pour l’enthousiasme qu’il a manifesté, ainsi que ses partenaires bienveillants et toutes les petites mains qui l’ont aidée, sans lesquels cette première édition n’aurait pas pu voir le jour.

Alors, plus qu’un mot : à l’année prochaine !

La presse en parle !

L’ANGELUS une co(de)-incidence

L’Angélus est un célèbre tableau de Jean-François MILLET peint entre 1857 et 1859, et qui sera admiré par Salvador Dali au point de lui consacrer en 1963 un livre entier « le Mythe tragique de l’Angélus de Millet » dans lequel il écrit que les paysans se recueillaient devant un petit cercueil (en faisant radiographier le tableau, le Louvre découvre, à la place du panier, un caisson noir – pour Dali le cercueil d’un enfant de 6 ans).

Pour notre CODE arithmétique (alphabet de Virgile, I=J=9 et U=V=20), la coïncidence provient du fait que A+NG+EL+US  (1+137+511+2018) totalise 2’667 la somme des 602 et des 603 premières décimales de PI. Cela n’aurait aucun intérêt si la somme de 602 et 603 ne faisait pas 1205 AVE quand l’AVE MARIA était LA prière de l’Angélus.

Pour mémoire, 1205 AVE, l’envers d’EVA, se retrouve avec AVE+C 1208 MOH (l’envers d’HOMO) dans la case 266 … Divine incidence du CODE!

L’exposition est terminée

affiche2
L’exposition s’est terminée dimanche soir avec 6’100 visiteurs adultes qui ont assisté à l’exposition au cours de cette période de 6 semaines.

L’église de Ste Foy était une toile de fond parfaite pour les magnifiques peintures de Dalva Duarte. Le Grand Secret a certainement suscité la curiosité des gens qui nous demandent déjà plus d’informations sur le Code.
Un grand merci à Dalva Duarte pour son enthousiasme et pour avoir accepté de présenter ses peintures extraordinaires à Mirmande. Nous remercions également toutes les personnes qui ont contribué au succès de cet événement.


The Exposition closed on Sunday evening with 6’100 adult visitors viewing the expo over the 6 week period.

The church of Ste Foy was a perfect backdrop for the magnificent paintings of Dalva Duarte. The Grand Secret, certainly aroused people’s curiosity and we are already being asked for more information on the Code.
A big thank you to Dalva Duarte for her enthusiasm and agreeing to display her extraordinary paintings in Mirmande. We also send thanks to everyone who contributed to making the event such a success.

Article Le Dauphiné Libéré 15 avril

Dalva Duarte : « Quand je ne peins pas, j’ai la sensation de perdre mon temps »

Dalva Duarte est née au Brésil. Venue en Europe en 1973, via le Portugal s’est formée à l’école des Beaux-Arts de Paris. En 1982 s’installe aux États-Unis tout en gardant un atelier à Paris, puis Londres. Elle obtient le Grand Prix de Rouen (France), le Prix Moretti (États- Unis) expose à Paris, Brésil, Angleterre, Miami, Floride, Luxembourg,…
Dalva Duarte vit à Saint-Priest en Ardèche, dans un ancien moulinage et vient d’installer quelques-unes de ses oeuvres à l’église Sainte Foy à Mirmande (jusqu’au 19 mai) à la demande de Jean-Louis Monnet président de l’association Haute voltige (Mirmande).

À quel moment de votre vie avez-vous rencontré votre art ?
« Je suis née avec, j’ai toujours dessiné, à 12 ans j’ai commencé à peindre, je faisais mes propres couleurs comme un alchimiste. Première exposition à 16 ans. »

Vos créations sont-elles liées à vos propres expériences ?
« On ne crée pas on superpose. Pour moi c’est une accumulation de mes voyages un parallèle sur ma vie. Une petite voix qui sort et je rentre dedans cela me transporte
comme un parfum. »

Pour vous, c’est la peinture qui communique ?
«  Exactement, lorsqu’une personne vient voir ma peinture il vient avec son coeur, son regard et ses souvenirs, la peinture communique, on ne voyage pas avec, c’est elle qui vous amène et qui vous montre. »

Des contrôles dans votre expression ?
« Non, c’est le pinceau qui fait et, si on essaie de contrôler ou faire une image intellectuelle avec ce que l’on imagine la peinture n’est plus bonne. »

Doutez-vous parfois ?
« Non, j’ai une grande confiance en moi, mon père a une grande part dans tout cela.
Lorsque vous avez 12 ans et que votre père vous dit fièrement avec amour : « Vous
avez le talent de » Picasso «, vos peintures de roses sentent les roses » Une façon élégante
de me dire « continuez ! Chaque personne sait. Il faut simplement se découvrir et tant pis si à des moments il faut faire un choix entre manger des pâtes toute la semaine ou préférer s’offrir une bonne qualité de pinceaux.
J’ai fait ma route seule, la peinture m’a tout donné et rendu une intelligence » précise
Dalva Duarte.
Recueillis par Martine Vergnoux/Debray

dalva vernissage

Grand succès pour le vernissage

Ce vendredi 5 avril grand succès pour le vernissage de l’exposition:
Dalva DUARTE
Jean-Louis MONNET
« LE GRAND SECRET » organisée par l’association Haute Voltige.

Environ 200 personnes se sont retrouvées en l’Eglise Ste Foy pour admirer les oeuvres de l’artiste en présence de:

  • Michèle Rivasi députée Européene
  • Benoit Maclin, Maire de Mirmande, et de plusieurs conseillers municipaux
  • Et de nombreux collectionneurs, l’artiste fut chaleureusement félicitée.

Merci à tous d’être venus aussi nombreux.  L’Exposition se poursuivra jusqu’au 19 mai tous les jours de 11h à 19h.

 

IMG_9769IMG_9791IMG_9792

Invitation vernissage le Grand Secret

L’association Haute Voltige et Dalva DUARTE sont heureuses de vous inviter au vernissage de l’exposition qui aura lieu le vendredi 5 avril à partir de 18h30 en l’église Ste Foy de Mirmande.
La présentation du Grand Secret, iconoclaste et révolutionnaire, débutera à 19h précises.
affiche2
du 6 avril au 19 mai 2019
Église Ste Foy 26270 Mirmande
Tous les jours de 11h à 19h

Les bannières sont en place

Deux semaines avant l’expo, les bannières sont en place. Si vous déambulez dans le village, vous les trouverez sur les murs de l’hôtel de Mirmande, de la porte des Gaultiers, de la maison du Bagnard et de l’église Ste Foix, lieu de l’expo jusqu’au 19 mai (tous les jours de 11h à 19h).