Les 33 dents du Christ de la Pieta

Dans ce monde actuel des éditorialistes, voici la question éminemment intéressante de la presse du jour: pourquoi ce bon Michel, l’ange et non l’arch-ange, Michelangelo,  a-t-il mis 33 dents dans la bouche de son Jésus de la « PI et A »?

Vous pouvez tousser, dit le fils de l’Homme, lui qui connaissait le coup des deux digits de la création d’Adam sur la fresque de la voûte de la chapelle Sixtine!

Cela dit, je ne les ai pas comptées moi-même, mais serait-ce l’indice de quelque chose dans la bouche d’un mort à 33 ans? Faudrait-il revenir à l’épisode du dragon de Cadmos, qui avait trois langues et une triple rangée de dents ? Plantées elles furent semence d’un peuple futur qui s’entretua… Résultat des courses, 5 survivants dont un certain ECHION… Et Cadmos épousera Harmonie… Comprenne qui pourra, c’est un code, relire Ovide, Métamorphoses III

Et que dire de Gaudi qui nous fit, dans la Sagrada Familia, un carré d’ordre 4 un peu triché, à constante de 33 au lieu de 34?

Advertisements

Une réflexion sur “Les 33 dents du Christ de la Pieta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s